La Bête à Bon Dieu
Omar Khayyâm
lundi 18 septembre 2006, par Richard Bennahmias


Dans la cellule ou à l’école, au monastère ou à la synagogue
S’abritent ceux qui redoutent l’enfer et recherchent le ciel.
Accueil du site > Humeurs > Coups de coeur > Omar Khayyâm


Celui qui connaît les secrets de Dieu
Ne sème pas de telles semences dans le coeur de son coeur.


Ne laisse pas la tristesse t’éteindre
Et d’absurdes soucis troubler tes jours
N’abandonne pas le livre, les lèvres de l’aimée et les odorantes pelouses
Avant que la terre ne te reprenne dans son sein


Si tu es malheureux, ne pense pas à ta douleur
et tu ne souffriras pas
Si ta peine est trop violente,
songe à tous les hommes qui ont souffert inutilement
Choisis une femme aux seins de neige
et garde-toi de l’aimer.
Quand tu souhaites qu’une nuit définitive s’abatte sur monde
pense au réveil d’un enfant.