La Bête à Bon Dieu
Coups de tête
Accueil du site > Humeurs > Coups de tête
Articles de cette rubrique
  • L’exigence du temps
    Par Sören Kierkegaard
    3 décembre 2009, par Richard Bennahmias
    Pourquoi n’arriverait-il pas à notre époque, en tant que personne morale, la même chose qu’aux autres personnes morales, même si ce n’est pas précisément au titre du moral, de réclamer ce dont elle n’a nul besoin, de sorte que tout ce qu’elle demande, même si elle l’obtenait, ne saurait satisfaire son besoin qui est de réclamer.

  • la place de Dieu dans un monde incertain
    William James, dans "La volonté de croire"
    12 décembre 2009, par Richard Bennahmias
    La seule manière cohérente de représenter un pluralisme et un monde dont les parties puissent agir l’une sur l’autre en raison de leur conduite bonne ou mauvaise, est l’indéterminisme. Quel intérêt, quelle saveur, quel aiguillon nous inciterait à parcourir le droit chemin si nous sommes incapables de sentir que la mauvaise route était également possible et naturelle, je dirai même menaçante et imminente ?
    Les possibilités seules justifient en nous ce sentiment d’une perte irréparable que provoque (…)

  • Un mode d’exister payen
    Emmanuel Lévinas à propos de Heidegger
    18 octobre 2012, par Richard Bennahmias
    Sein und Zeit, l’œuvre première et principale de Heidegger, n’a peut-être jamais soutenu qu’une seule thèse : l’Être est inséparable de la compréhension de l’être. Mais l’Être n’est pas un étant. C’est un Neutre qui ordonne pensées et êtres, mais qui durcit la volonté au lieu de lui faire honte. La conscience de sa finitude ne vient pas à l’homme de l’idée de l’infini, c’est à dire ne se révèle pas comme une imperfection, ne ser réfère pas au Bien, ne se sait pas méchante. La philisophie heideggerienne (…)